LA BIOMASSE C’EST QUOI ?

L’énergie biomasse prend ses origines à la pré-histoire ! C’est tout simplement lorsque les hommes des cavernes ont commencé à utiliser le feu pour se chauffer et cuisiner qu’elle a été découverte. Il est bon de noter que jusqu’à la révolution industrielle, la biomasse était notre principale source d’énergie.

Mais la biomasse, c’est quoi réellement ?

La biomasse est une source d‘énergie renouvelable, elle est issue de la combustion de déchets organique tels que les animaux et végétaux.  

Cela signifie que cette énergie provient de tout ce qui est vivant ou a été vivant, y compris les déchets animaux, les déchets de culture, les déchets de jardin, etc. Ce qui est particulièrement intéressant avec la biomasse, c’est qu’elle est renouvelable et qu’elle est disponible à l’infini.

Plus simplement, l’énergie biomasse consiste à transformer les déchets en électricité ce qui est une perspective qui peut paraître attrayante. 

De nos jours, elle reste beaucoup utilisée dans notre industrie : énormément de secteurs tels que l’agriculture, l’éducation (écoles, collèges, lycées et universités), les municipalités, les hôtels, la santé (hôpitaux, clinique) qui produisent des déchets pouvants être convertis en chaleur puis en électricité. 

Les matériaux les plus utilisés en biomasse sont les plantes, le bois et les déchets végétaux. Ce sont en quelque sorte la matière première de cette énergie renouvelable.

Elle a tendance à baisser par rapport à d’autres énergies considérées comme « plus propres ». Parmi elles : l’énergie éolienne, l’énergie solaire, lénergie hydraulique ou encore l’énergie marémotrice.

QUELS SONT LES AVANTAGES & INCONVÉNIENTS DE L’ÉNERGIE BIOMASSE  ?

Quels sont les avantages ?

1 – Une ressources quasi-infinie

L’avantage principal de l’énergie biomasse est que c’est une ressource quasiment infinie. On la retrouve de partout, elle est en quelque sorte un sous-produit généré par des processus que nous utilisons régulièrement. De l’agriculture à la gestion des forêts en passant par les déchets alimentaires, il y a toujours de la matière fraîche qui est générée, elle est donc « perpétuellement » renouvelable, disponible quasiment partout dans le monde et ce à un moindre cout !

2 – Une énergie presque propre

La biomasse ne produit pas de CO2 supplémentaires, c’est un combustible neutre en carbone, elles libèrent seulement dans l’atmosphère la même quantité de carbone que celle qui ont été absorbé par la matière au cours de son cycle de vie. Son utilisation une bonne absorption du CO2 optimale et permet de réduire les rejets néfastes produits par les énergies fossiles dans son cycle de vie : rejet en masse de CO2, pollution générée par son extraction, sa production, son transport ou encore son utilisation. Le forage pétrolier en fait un bon exemple.

3 – Une énergie abordable et compétitive

Elle est plus abordable que l’énergie fossile et en devient une alternative. Le fait qu’elle soit plus abordable et composée de déchets, présente un certain avantage : les producteurs de ce type d’énergie pourront réaliser de meilleures marges qu’avec les énergie demandant une certaine main d’oeuvre pour sa fabrication. De nos jours, grâce à l’essor des nouvelles technologies, la production de l’énergie biomasse à partir de déchets organiques est plus efficace et beaucoup moins destructrice que les combustibles fossiles.

Quels sont les inconvénients ? 

L’usage de cette énergie renouvelable présente aussi quelques inconvénients : 

– Une énergie moins efficace

L’énergie de la biomasse n’est pas toujours aussi efficace que l’énergie fossile. En effet, certains biocarburants peuvent relativement inefficaces comparé à certains combustibles fossiles. L’éthanol par exemple n’est pas vraiment efficace utilisé seul mais il le devient lorsqu’il est enrichi de combustibles fossiles, ce qui augmente son efficacité

– Une « énergie propre » ? Pas tout à fait.

Malgré son apparence, ce n’est pas vraiment une énergie propre à 100 % ! Si la biomasse est neutre en carbone, l’utilisation de déchets organiques augmente la quantité de gaz méthane, qui eux aussi sont sensiblement  nuisibles à l’environnement. L’émanation de ces gaz est presque 30 fois plus néfaste pour le réchauffement climatique que le CO2. Cette pollution, créée par la combustion du bois (oxyde nitreux) et d’autres matériaux naturels est considérée comme aussi grave que celle résultant de la combustion du charbon.

– Le bois ressource à durée déterminée.

Le bois fait parti des sources d’énergie biomasse encore les plus utilisées aujourd’hui. La production d’une grande quantité d’énergie nécessite de grandes quantités de bois et de déchets organiques autre qu’il faut bruler. Bien que le bois est une ressource naturelle facilement disponible, il est bien de prendre en compte le fait que ce ne sera peut être pas le cas demain. Il faut prendre en compte le risque de déforestation, si l’on abuse de son utilisation.

COMMENT ON UTILISE LA BIOMASSE À LA MAISON ?

À la maison aussi il est également possible d’utiliser ce type d’énergie ! 

Pour ça la solution est d’investir dans une chaudière biomasse soit :

  • À bois : pas simplement le feu de cheminée (Retrouvez notre article sur l’énergie bois)
  • À combustion hybride.

Quoiqu’il en soit ces deux types de chaudières biomasse peuvent convenir pour une maison et cela représente un investissement rentable et judicieux sur le long terme,

Les nombreuses mesures & aides gouvernementales incitent de plus en plus les ménages français à passer aux énergies vertes et renouvelables.  Les chaudières biomasses font parties de ce plan et des aides peuvent être accordée, si vous franchissez le pas.  N’hésitez pas à vous renseigner sur https://www.ecologie.gouv.fr/biomasse-energie.

Une chaudière biomasse peut paraitre couteuse en premier abord. Il faut compter entre 3 500 €, pour une petite chaudière entrée de gamme à près de 20 000 euros pour une chaudière biomasse dernière génération. 

Le prix de l’équipement varie en fonction de :

  • La taille,
  • Le carburant & matériaux utilisés pour la combustion,
  • Le stockage

Et surtout le type de chaudière que l’on souhaite utiliser :

  • Automatique ou non ,
  • À granulés ou à buches

Il existent également des poêle à biomasse qui peuvent être une alternative moins couteuse.

En tout cas les chaudières biomasses sont une des solutions pour se chauffer toute l’année à moindre coûts. Une fois la chaudière installée les coûts deviennent plus facile à assumer qu’une chaudière fonctionnant au gaz, c’est encore une fois un investissement sur le long terme.

La chaudière biomasse fonctionne avec de l’énergie biomasse ce qui en fait d’elle une chaudière à énergie renouvelable.

Tout changer pour la chaudière biomasse n’est pas donné à tout le monde. En effet si vous désirez en installer une dans votre maison, il vous faudra un peu de place supplémentaire. Le système est plus imposant qu’une simple chaudière au gaz et il faudra en plus disposer d’espace supplémentaire pour le stockages des combustibles biomasses. Il faut veiller, en plus de cet espace supplémentaire, de garder au sec le bio combustible pour une efficacité optimale.