Les hydroliennes

Comment ca marche ?

Une hydrolienne produit de l’électricité grâce au courant de la mer ou des fleuves. Depuis une barge, l’hydrolienne fixée sur une structure métallique est immergée puis posée sur les fonds marins.

Les principes de captation

Il existe trois formes principales de captation de cette énergie :

-La transformation de l’énergie cinétique des courants marins, notamment des courants de marée que l’on rencontre près des côtes, dans le cas des hydroliennes ici traité

-L’utilisation de l’énergie potentielle liée au marnage (différence de niveau entre la pleine et la basse mer) par des usines marémotrices.

-L’emploi de l’énergie des vagues à la surface des mers par différents dispositifs tels que des bouées ou des colonnes oscillantes captant l’énergie par pompage puis turbinage.

Les parties de l’hydrolienne

L’hydrolienne est composé de deux parties:

-Une partie fixe, le stator.

-Une partie mobile le rotor sur lequel sont fixées les pales.

Sous l’effet de la force de l’eau les pales se mettent en mouvements et produisent un courant électrique qui est ramené jusqu’à la côte par un câble sous marin. Ce courant électrique est produit grâce à des électros-aimant placés sur le rotor qui passent dans une bobine de cuivre.

Un peu d’histoire

Un premier engin, qui n’avait pas la forme de l’hydrolienne que nous connaissons fut testé dans le port de Doélan, en Bretagne, au printemps 1979 avec un prototype dont le rotor avait une aire de 7 m². le développement tardif des hydroliennes ainsi que le fait que le milieu marin soit particulièrement exigeant et agressif ( corrosion due au sel, organismes « encroûtants »). L’éolien terrestre a donc eu la priorité, mais il ne peut répondre à tous nos besoins.