HISTOIRE

L’énergie solaire thermique est une technologie permettant d’exploiter le rayonnement du soleil pour produire de la chaleur.

La technologie thermique utilise des capteurs solaires thermiques, on retrouve les capteurs à basse, moyenne ou haute température. Pour les capteurs basse température sont des capteurs plats généralement utilisés pour chauffer les piscines. Ensuite, les capteurs à moyenne température sont aussi généralement des plaques planes, aussi utiliser pour chauffer l’eau ou l’air à des fins résidentielles et commerciales. Puis, les capteurs haute température concentrent la lumière du soleil à l’aide de miroirs ou de lentilles et sont généralement utilisés pour la production d’électricité.

Les premiers capteurs solaires ont été découvert à la fin du 18ème siècle. Notamment grâce à l’invention d’un instrument de mesure permettant d’étudier les effets calorifiques des rayons du soleil.

Cependant, ce n’est que dans les années 1910 que les premiers chauffe-eaux solaires individuels apparaissent en Californie. En France, malgré une croissance du solaire thermique dans les années 1980, le progression du thermique est assez instable. Ces fluctuations s’expliquent par la mise en place par le gouvernement de divers plans et objectifs nationaux et l’attribution de subventions ou crédit d’impôts.

FONCTIONNEMENT

Contrairement au solaire photovoltaïque, le solaire thermique permet de produire de la chaleur à partir des rayons du soleil. Nous trouvons deux principaux types d’équipements :

  • Chauffe-eau solaire individuel et collectif

L’énergie solaire captée par les capteurs est transmise à un liquide caloporteur qui achemine toutes les calories absorbées à l’échangeur inférieur du ballon de stockage. La régulation électronique du groupe de transfert joue sur les différences de températures entre le ballon et les capteurs. Elle active la pompe permettant de faire circuler le fluide caloporteur, lorsque la température de l’eau du ballon est plus faible que celle du fluide contenu dans les capteurs. Le ballon est raccordé au circuit d’eau chaude, pour profiter ainsi de l’eau chaude produite dans toute la maison.

  • Système Solaire Combiné

Un Système Solaire Combiné produit de l’eau chaude sanitaire et du chauffage (jusqu’à 50% des besoins dans certains cas) en association avec une chaudière idéalement à condensation ou pour une installation 100 % écologique avec une chaudière bois ou une pompe à chaleur. L’eau chaude produite alimente vos appareils de diffusion de chaleur.

Les avantages et les inconvénients

Les avantages du solaire thermique

L’énergie solaire thermique est à la fois renouvelable et durable, ce qui signifie qu’elle ne s’épuisera jamais. Nous pouvons l’utiliser aussi longtemps que le soleil brille. Les sources d’énergie non renouvelables (comme le charbon, le pétrole et le gaz) s’épuiseront un jour. C’est là que le solaire thermique présente un avantage essentiel.

Le solaire thermique permet de réduire la dépendance aux combustibles fossiles. Il est respectueux de l’environnement, en utilisant davantage de technologies solaires thermiques, il permet de réduire les émissions de carbone, améliorer la qualité de l’air et atténuer les effets du changement climatique.

L’énergie solaire thermique réduit les factures de chauffage et peut-être combinée avec l’énergie solaire photovoltaïque, comme le solaire thermique chauffe l’eau et que le solaire photovoltaïque produit de l’électricité, vous pouvez bénéficier de l’installation des deux systèmes.

Les systèmes de chauffe-eau solaires domestiques nécessitent peu d’espace et vous les trouverez souvent installés sur les toits.

La technologie est bien établie et remonte à 1896, lorsque le chauffage solaire de l’eau a été inventé aux États-Unis. Alors que les premiers capteurs solaires thermiques étaient très primitifs, la technologie a beaucoup évolué au fil des ans. Ce site Web propose un excellent article sur l’histoire de la technologie solaire thermique.

Les Inconvénients du solaire thermique

Comme pour les panneaux solaires, l’installation d’un système de production d’eau chaude solaire est coûteuse. Malgré le fait que cette technologie soit moins chère que le solaire photovoltaïque. Des coûts supplémentaires s’appliquent sur différents paramètres dans l’installation et l’entretien.

Les systèmes thermiques traditionnels de chauffage de l’eau sont beaucoup moins chers à installer. Cependant, ils nécessitent des sources d’énergie conventionnelles pour fonctionner. Malheureusement, le coût initial de l’eau chaude solaire est le facteur déterminant qui met cette technologie hors de portée.

Les systèmes solaires thermiques sont inutilisables pendant la nuit. Il est toutefois possible de stocker de l’eau chaude pour une utilisation ultérieure, mais ce procédé présente ses propres inconvénients. Les systèmes d’eau chaude domestique utilisent des cycles fréquents pour maintenir l’eau à une température adéquate. Le problème des systèmes solaires thermiques est qu’ils ne peuvent pas le faire pendant la nuit.

Les technologies thermique avec des capteurs basse température ne produisent pas d’électricité et en conséquence ne satisfait pas entièrement les besoins d’un système d’installation solaire.