L’énergie houlomotrice

Qu’est-ce que l’énergie houlomotrice ?

L’énergie houlomotrice ou l’énergie des vagues consiste à extraire de l’énergie du mouvement de la surface de la mer créée par des phénomènes météorologique, en général, le vent. Cette énergie alternative est en plein cœur des enjeux de la transition énergétique et pourrait permettre de se servir d’une énergie ultra renouvelable pour produire une électricité durable.

Son historique…

Pour un peu d’histoire c’est en 1799 à paris que fut dépose par les Girard père et fils que le premier brevet concernant l’utilisation de l’énergie des vagues. Par la suite l’énergie houlomotrice a connu de nombreuses étapes dans sa modernisation. Dans les années 1940 avec les experience s de Yoshio Masuda, puis suite au choc pétrolier de 1973, cette énergie alternative a connu un intérêt croissant. Actuellement de nombreux systèmes sont à l’étude pour exploiter l’énergie cinétique des vagues. Certains sont déjà commercialisés mais aucun n’est arrivé au stade de la maturité industrielle.

Comment extraire alors cette énergie ?

C’est être capable de turbiner un fluide qui peut être de l’eau ou de l’air qui est mis en mouvement de manière directe ou indirecte par les vagues. C’est un mouvement alternatif et complexe qui se fait selon plusieurs méthodes :

Méthode 1

  • La première méthode pour exploiter l’énergie houlomotrice consiste à implanter des flotteurs sur l’eau, en bougeant avec les vagues, ces flotteurs actionnent un axe couplet à un générateur.

Méthode 2

  • Une deuxième méthode est de canaliser l’eau des vagues déferlantes dans un réservoir  situé au-dessus du niveau de la mer. Cette eau est ensuite renversé dans l’océan via les turbines qui actionnent un générateur.

Méthode 3

  • Une troisième méthode consiste à placer dans l’eau une colonne d’air comportant une ouverture dans sa partie inférieure. Lorsque la marée monte, l’air est comprimé, ce qui augmente la pression à l’intérieur du dispositif. Lorsque l’eau descend, la pression diminue.

C’est cette différence de pression qui actionne une turbine produisant ainsi de l’énergie. Théoriquement l’énergie des vagues est une bonne source d’énergie durable (images © Think up).

Parlons avantages et inconvénients

  • L’avantage de ce type d’énergie réside dans la capacité des vague à conserver l’énergie produite permettant ainsi d’être récupérée sur de longues distances.
  • Seulement, peu rentables aujourd’hui, l’énergie des vagues est exploitée principalement dans le cadre de projet de recherche, néanmoins l’énergie houlomotrice progresse via de nouvelles technologies prometteuses capables de s’adapter à l’instabilité des vagues.
  • L’énergie de la houle n’est pas aussi mature que les autres énergies marines renouvelablesexistantes en France mais son potentiel reste le plus important de toutes, avec une exploitation essentiellement localisée sur la côte Atlantique.

 Bon à savoir

Derrière ce terme peu connu se cache une énergie encore trop peu exploitée : l’énergie des vagues. Cependant le Groupement des Industries de Construction et Activités Navales (GICAN) a pour objectif 200 MW installés d’ici à 2020 et 1 000 MW en 2030.